Nos marques
 
» » Rencontre avec Olivier Carton – Secrétaire de l’Association des Propriétaires de Muscadet (APM)


Rencontre avec Olivier Carton – Secrétaire de l’Association des Propriétaires de Muscadet (APM)

Olivier Carton est un passionné de voile depuis son enfance grâce à son père. Il a écumé la méditerranée en croiseur et a participé à de nombreuses régates en famille. Plus tard, il récupère le Muscadet de son père et découvre tous les atouts de ce petit voilier de 6,40 mètres. Depuis le goût de la voile et de la compétition ne l’ont pas quitté, il nous explique aujourd’hui pourquoi il participe au Grand Prix de l’École Navale.

 

 

 

 

Pouvez-vous vous présenter ?

 

Je m’appelle Olivier Carton et je suis secrétaire de l’Association des Propriétaires de Muscadet (APM). Notre association compte environ 300 membres, tous amoureux des Muscadets. Nous organisons chaque année une dizaine de régates dont le point d’orgue est le National Muscadet qui se déroule alternativement en Bretagne sud et en Bretagne nord. Le National Muscadet 2018 se tiendra du 11 au 15 juillet prochain à l’Ile aux Moines dans le Golfe du Morbihan.

 

Pourquoi participez-vous au GPEN cette année ?

 

Le Grand Prix de l’École Navale est devenu une institution dans le monde de la voile. Nous avions envie de participer à cette grande aventure. C’est aussi l’occasion de voir d’autres catégories de bateaux et de se mesurer à eux. C’était pour nous l’occasion évidente de venir participer à cette compétition ! C’est aussi une bonne occasion de présenter au public les Muscadets et ce que nous sommes capables de faire. Les muscadets regorgent d’atouts. De plus la situation géographique du GPEN est idéale pour nous, ça reste en Bretagne ! Ça facilite les déplacements.

 

Quelle est la particularité du Muscadet ?

 

Environ 700 Muscadets ont été construits entre 1963 et 1979 principalement par le chantier Aubin sur les plans de Philippe Harlé. C’est un petit voilier qui a tout d’un grand : c’est un bateau très marin qui a participé à la Mini Transat, très familier et surtout très populaire de par son faible coût d’entretien. En effet son faible coût d’entretien nous permet de personnaliser nos bateaux, de les faire à notre image. C’est aussi le bateau le plus avancé techniquement de Philippe Harlé, c’est pour ça que nous avons hâte de concourir cette année au GPEN parmi toutes les autres séries.

 

Un dernier mot pour la fin ?

 

Nous sommes contents de pouvoir participer au GPEN. Nous voyons l’enthousiasme qu’il y a autour de ce championnat et nous sommes ravis de pouvoir y être. Nous espérons voir au moins 20 Muscadets sur l’eau, voire 30 ! Nous mettrons de l’ambiance autour de ce rassemblement !

 

 

Pour en savoir plus sur l’AMP, rendez-vous sur : www.apmuscadet.com/

Laisser un commentaire
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris